Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 juin 2015

19 envois ▒ 6

clés pour tinter

baisser la voix sur le balcon

heurtoirs de portes

été torride sur l'estuaire

yeux du judas

répare ce qui désempare

pareils à tout ce qui brille

yeux les tiens

remparts ouverts à tous les vents

lisent d'autres messages

envolées lyriques

 

jeudi, 04 juin 2015

19 envois ▒ 5

comme nous avons parlé

bleu comme ce tissu

hors de tout langage

écru comme la toile

yeux surtout

rouge à la semblance du soleil

paroles dans le vent brûlant juin

yeux pers évidemment

répétitions paroles

lumière verte de juin brûlé d'amour

entractes et rideaux

 

mercredi, 03 juin 2015

19 envois ▒ 4

comment ressusciter

bête je suis je fus

heureusement le bonheur

été composé

yeux les tiens

ravissement du foudroyé

passionnés

yeux aveuglant

rapiècements de discussions

la lumière même des mots

entre les carreaux du vichy

 

mardi, 02 juin 2015

19 envois ▒ 3

cacher la lumière

baste on pourrait

hennir chanter

éternellement replier

yeux biais de la bien-aimée

reptile d’une autre mémoire

plis & cheveux

yeux rivés au guidon

rire & sourcillements

l’encre sur le cahier

embrassades

 

lundi, 01 juin 2015

19 envois ▒ 2

cerises, je l’écrivais

botte en touche

humeur de la folie d’aimer

étamines dans la distance

yeux les nôtres

regardées par nous les volutes

perdus sur le fil éloigné

yeux dans le vague

regards les miens

latin pour le gaffiot poussière

enfin les nôtres

 

dimanche, 31 mai 2015

19 envois ▒ 1

chaque moment

beauté & douceur

hésitations

étonne-toi que je m’accroche à ton

yeux les tiens

rire au balcon des cerises

paraissent tantôt gris-vert

yeux les tiens

rarement de noisette opale

luisent de ton brillant mat

enfin nous

 

 

vendredi, 31 mai 2013

Carpe / Œil

Certaines personnes superstitieuses pensent que l'opale est un présage de malheur, ce qui n'est évidemment pas rassurant. Pendant que Sophie s'extasie au sujet de sa poupée de cire, je prends des raccourcis.


Cependant, je suis convaincu que nous irons au-delà du double, avec, dans ce froid polaire (juin verra-t-il enfin la chute de novembre ?), tout réuni pour un oral épicé