Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 janvier 2017

Les 500.000 de la Dégomme (quintil épigrammatique)

 

Peut-être fallait-il, Pénélope,

Pour te voir, à l’Assemblée

Ou encore à Sablé,

Amasser le blé,

Être quelque peu nyctalope ?

 

jeudi, 09 avril 2015

Le Parisien...

Parisien.jpg

La devise du Parisien : “le Bescherelle, il ne passera pas par moi”.

mardi, 07 avril 2015

Hors Sénat

La semaine dernière, le Sénat vidait la loi sur la pénalisation des prostituées de son contenu en remettant même au menu le délit de racolage passif.

Aujourd'hui, le président du Sénat remet en cause la liberté de la presse et l'indépendance de la justice.

Finalement, je vais devoir donner raison à mon fils aîné, avec qui j'avais eu un désaccord il y a quelque temps : il faut supprimer le Sénat.

lundi, 06 avril 2015

Le français tel qu'il s'entend

« Meilleur il sera au centre de la commune, meilleur nous pourrons le vendre à bon prix. » (agent immobilier interrogé sur France 2)

.

dimanche, 08 février 2015

Février court

Ce que j'écris, donc, est marqué au fer de la plus noire confusion. En ai-je gratté, des marmites rouillées, pour en arriver là. Le vent n'a ni soufflé, ni mugi — c'était plutôt un feulement de feu, sur un âtre abandonné : mon âme (ce qui en tient lieu). Février, décidément, court sur le haricot.

mardi, 06 janvier 2015

Des bulles

Quand il lui fallait dire quelque chose d'intelligent, il faisait des bulles d'air couleur d'encre.

mercredi, 31 décembre 2014

Nouveaux aphorismes robotiques

Je n'aime pas le temps.Trois nouveaux cours de coïncidence antinomique.

·▬·

 

Toute personne en position when there is nothing to write home about.

·▬·

 

Mitonner une soupe de la procédure légale pouvait ruiner tous mes strings.

·▬·

 

7 candidats pour les reins solides.

·▬·

 

On n'est jamais trop prudent. On dit tʃoʁitzo.

 

samedi, 27 décembre 2014

Pelouse (20.12.2014)

La pelouse de Montpellier est dans un état si lamentable qu'elle me rappelle les espèces de champs sans gazon où nous nous entraînions, au collège et au lycée, quartier du Gond.

 

vendredi, 12 décembre 2014

Arnaud Montebourg et l’école de l’humilité

Il y a plus absurde que les torrents d’inepties que j’ai lues dans mon paquet de copies de première année hier : entendre Arnaud Montebourg critiquer la gauche caviar et expliquer, avec toute la fatuité dont il est capable, que le Barreau est “l’école de l’humilité”, par rapport à l’ENA, qui serait “l’école de l’arrogance”.

 

C’était en voiture, sur le chemin du collège, et mon fils aîné n’a pu s’empêcher de s’esclaffer sur le lien improbable entre Montebourg et le concept d’humilité.

jeudi, 20 novembre 2014

D'une irruption

15213789963_f3416d8cff_o.png

 

Au-delà des considérations triviales sur la communication électronique “formelle” (ou censée être telle) en 2014, ou encore sur les possesseurs d'iPhone, je trouve que l'expression née de l'incompétence, « forme à signe » , serait un excellent sujet de traité philosophique en trois tomes (avec une légère préférence pour Galilée ou Fata Morgana).

lundi, 17 novembre 2014

Who, indeed

 

Who.jpg

 

Je photocopiais puis scannais les chapitres 1 à 5 d'Et le blé jaillira.

samedi, 15 novembre 2014

Un vendredi midi, face à la Deuvalière, en lisant Doppelt

Debout, en lisant, regarder régulièrement de part et d'autre pour voir si le trio ne se pointe pas.

La boxe ou le grec ?

Pourcentages.

Un Gracq inédit en vitrine.

Pas âme.

 

samedi, 25 octobre 2014

Carons et ronds

Le dédicataire du concerto pour hautbois de Martinů (avec un rond en chef sur le u) était (est ? fut ?) Jiří Tancibudek (avec un caron sur le r et un accent aigu sur le i).

Je vous parlerai un autre jour (vous — oui, notamment vous, chers amis australiens) de Dorian Le Gallienne.

jeudi, 09 octobre 2014

30 écrivains vivants de langue française qui mériteraient le Nobel

15486350322_41d4f4c67f_o.png

Jean-Christophe Bailly

Pierre Bergounioux

François Bon

Yves Bonnefoy

Rachid Boudjedra

Michel Butor

Renaud Camus

Marc Cholodenko

Ananda Devi

Ghassan Fawaz

Frankétienne

Philippe Hadengue

Philippe Jaccottet

Dany Laferrière

Linda Lê

Pierre Michon

Marie Ndiaye

Patrice Nganang

Christian Prigent

Marius Daniel Popescu

Nathalie Quintane

Jean-Luc Raharimanana

Lionel Ray

Jacques Réda

Jean Ristat

Jacques Roubaud

Caroline Sagot Duvauroux

Jean-Luc Sarré

Eugène Savitzkaya

Ryoko Sekiguchi

 

dimanche, 20 juillet 2014

22232406BE

Il y a quelques mois, au cœur de l'hiver, j'avais été époustouflé par Lara de Bernardine Evaristo. Là, je commence, bien au chaud, en plein soleil, The Emperor's Babe, et ça part très très fort. —·— Romans en vers qui n'intéresseraient pas le lectora-francé, et sans doute moins encore l'édission-francèse.

▬▬▬☻▬▬▬

Toi qui crois encore que la filière Droit-Langues est l'élite de l'U.F.R. Lettres et Langues, viens corriger les copies avec moi, ça va te passer le goût du pain. (Ça et la fille qui écrit "me I wants becoming a Juris Doctor" avec des cœurs sur les "i"...)

▬▬▬☻▬▬▬

Encore un but imaginaire accordé au Brésil. La règle du hors jeu ne s'applique pas au pays organisateur, c'est ça ? ▬▬▬☻▬▬▬ Et donc après Marpaps, j'ai marché dur duraille jusqu'à Castelner.

dimanche, 13 juillet 2014

252606HFT

25-26 juin 2014.

 

Qu'est-ce qui t'a pris, Hubert-Félix Thiéfaine, de t'associer à cet immonde album d'hommages prémortuaires à Renaud, mais surtout de choisir de chanter cette bluette idiote et mal écrite ? Je ne sais pas, si vraiment tu ne pouvais pas te défiler, tu aurais pu chanter Buffalo débile ou Banlieue rouge.

▬▬—▬▬

‘Don Kichote de la Mantzscha’ ? Z'êtes sérieux, les Teutons ??!?

▬▬—▬▬

Le train de 9 h 32 en provenance de Luynes, Picardie, est annoncé avec un léger retard. Le café risque de refroidir, en revanche. (Finalement, très léger retard. Le café fut bu. Il fut parlé de steaks, de Béranger et de peintres ivres.)

▬▬←—→▬▬

Eli wallach — Le “truand” de Sergio Leone, bien sûr, très ancré dans ma mémoire — mais il avait joué dans une version américaine de “Rhinocéros”...?

▬▬↓—↑▬▬

« L’entraîneur colombien a fait entrer son deuxième gardien Faryd Mondragon en fin de match pour lui permettre de battre le record du plus vieux joueur ayant participé à un Mondial à 43 ans et trois jours. »

samedi, 22 mars 2014

DIY

Restless Romans telling me there is no blemish on my Flemish. DIY is double Dutch, a sleepless nightmare. Teabrew and shy knees.

Yes, she mollied with her apostrophe.

jeudi, 13 mars 2014

Fraîchement reçu

— Allô, bonjour Monsieur Sinnegalle. Blbrrbr Rggblab de la SOFRES. Auriez-vous quelques minutes à m'accorder pour une enquête sur le moral économique des Français ?

 

— Écoutez, je viens de remettre un pull pour ne pas avoir besoin de relancer le chauffage. Est-ce que ça répond à votre question ?

 

mardi, 07 janvier 2014

Théorèmes

L'étudiant qui était arrivé, le bec enfariné, avec un quart d'heure de retard, a quitté la salle d'examen avec une demi-heure d'avance.

Cela n'est pas sans m'évoquer la célèbre théorie de ma mère au sujet des automobilistes, et énoncée par mon père sous la forme suivante, en distique élégiaque inversé :

 

Le Théorème de Mylène :

J' te prends la route au nez, je tourne à la prochaine.

.

vendredi, 22 novembre 2013

Fou civil ↕

« Pas de baiser succinct dans cet amour infini. »

_°_°_ Et moi crevé comme rarement yeux explosés comme jamais.

dimanche, 09 juin 2013

Verdeur

 

Puisque je m'apprête à remplacer, une nouvelle fois, l'épigraphe (ou le sous-titre) de ces carnets, j'archive ici l'actuelle bientôt éteinte :

 

« Ma tige a reverdi de sève et de verdeur. »

mercredi, 29 mai 2013

Le Sacre de l'automne


Brrrrrrrrr.


vendredi, 24 mai 2013

De saison


Il n’y a plus de saison — depuis quand le soleil se lève-t-il à cinq heures et demie en novembre ?


jeudi, 16 mai 2013

[sans titre]

Envie de ne rien écrire — alors, je n'écris rien.

Pas envie de recopier les poèmes de lundi — alors, ils attendront.

Peu d'envie de poursuivre mes (belles) lectures — alors, que se passe-t-il ?

lundi, 13 mai 2013

La Sainte Trinité

La Sainte Trinité. Site Tanneurs, lundi 13 mai 2013.

En bas : immense radiateur, signalant un système de chauffage éteint depuis début avril (or, il fait 15° dans certaines salles).

En haut à droite : « toile » de Nico Nu.

En haut à gauche : ancien logo de l'Université, qu'il nous est interdit d'utiliser depuis 2007 (au point que nous avons dû jeter des milliers de feuilles à en-tête) mais qui est peint sur ce mur, dans un lieu très fréquenté, sans que personne ne s'en émeuve (et sans aucune espèce de sens, au demeurant).

samedi, 04 mai 2013

Passade

Finalement, je pensais que c'était encore l'ordinateur portable, et il s'avère que c'est Flickr qui débloque, – ou, comme le veut la traduction habituellement proposée, sur ce site de photographies, de l'expression have the hiccups, qui « est dans les choux ». Bref, je voulais publier ce soir un billet métaphotographique, c'est râpé.

Très belle journée de véritable printemps.

Du ménage (un peu, pas assez) à l'atelier. 

Rien écrit, presque rien lu.

Pris l'air. Comme on disait. Comme on a pu dire. Comme on doit.

vendredi, 05 avril 2013

Cahuzac, les paradis fiscaux et l’anonymosité

Still, all of the accusations and denials and leaks and plumbing and frocking and unfrocking and hundred-dollar bills running around in suitcases with no human hands attached to them except maybe people in red wigs and furor and shouting and high-level pomposity

Does tend to create in us of the silent majority a degree of what might be called anonymosity.

 

Donald Barthelme. “The Royal Treatment”.

In Guilty Pleasures, 1974, p. 86.

 

Bien entendu, Barthelme évoquait un contexte Watergate.

Mais c'est transposable.

mardi, 26 mars 2013

Rêves d'un scribe

Discarded / Withdrawn

Toujours sidérantes, ces marques de tampon signalant un désherbage, dans une bibliothèque (généralement américaine), et sur des ouvrages parfois très récents.

Le purgatoire, en rouge — l'enfer, en vert.

lundi, 04 mars 2013

« Rien de plus con que Glee »

(Près de la machine à café. Trois jeunes filles assises.)

 

 

– Attends, tu regardes qu’un épisode sur 10 tu vas rien comprendre.

– C’est pas comme Desperate.

– En plus je l’ai en entière. C’est la saison, c’est ze saison quoi.

– T’as vu que Meredith.

– C’est ze saison, vrai.

– T’as vu que Meredith en plus elle était enceinte.

– Oui.

– Du coup elle adopte son petit garçon c’est trop bien.

– T’imagines qu’y a des gens de 25 ans qui regardent Glee.

– Attends.

– Y a rien de plus con que Glee.

jeudi, 17 janvier 2013

I'm no Babooshka

J'ai mis un petit moment à choisir la nouvelle épigraphe.

La précédente datait d'il y a au moins un an et demi.

C'était :

« J'ai connu la douceur de ne point connaître » (L'Empreinte)

 

Et j'ai passé un petit moment, aussi, à trouver des expressions figées avec chat et lapin. (Aucun rapport.)

 

jeudi, 27 décembre 2012

À la bourre

"Le délégué interministériel à la Sécurité routière affirme dans le JDD que l'interdiction de l'alcool au volant pourrait être discutée, notamment pour les jeunes." (Libération)

Ainsi, un des plus hauts responsables travaillant sur cette question tient des propos qui tendent à confirmer la sagesse populaire : rouler bourré, hein, c'est une question d'habitude... Quand on est jeune, zéro gramme, après — quand on l'habitude — on verra.

Pa-thé-tique.

dimanche, 23 décembre 2012

Conclure provisoirement

« All conclusions and confusions are mine alone »

(Jamal Mahjoub, Travelling with Djinns)

 

Se replonger dans un grand livre qui vous accompagne, bon an mal an. Là, pour le travail, malgré les 600 copies en souffrance.

(Autre parenthèse : à quoi sert le crochet ?) —— D'ailleurs, cette citation ira aussi dans le Livre.

vendredi, 23 novembre 2012

Désarmant

On ne retrouvait pas le titre du livre de Bergounioux. Elle l'a lu l'été dernier.

Or, il figure en épigraphe, sur fond vert, de ces carnets.

On est un con quand on a [...]

mercredi, 31 octobre 2012

Point sur les "i", botanique

Sans titre   Et le sequoïa passa.

Pas la force de chercher 12 mots à tréma.

Par la trémie d'une mangeoire, j'aurai vécu ma vie d'encre.

vendredi, 05 octobre 2012

Obole

Je devrais lire au moins un de ces livres par jour, et ne pas les laisser s'éterniser sur les rayonnages, si je voulais arriver à quelque chose. Et écrire vingt pages chaque jour aussi, sur quarante sujets divers, si je voulais lutter contre mon effacement.


Au bout du rouleau, Don Juan finit par reconnaître qu'il n'était pas fait pour être universitaire.

samedi, 29 septembre 2012

Nous du

"Nous du football amateur on est souvent mis de côté par rapport du football professionnel."

(Entendu sur France Infos, vendredi soir)


En effet, quand on maîtrise si bellement la langue française, il y a de quoi être agacé de ne pas être, à l'instar de Ribéry, millionnaire.

mercredi, 26 septembre 2012

# 2755

Retombant sur d'anciennes discussions à la suite d'anciennes notes sur un blog qui était, dès le principe, antique et désuet, je me rappelle tel ou telle de mes anciennement fidèles lectrices/commentateurs, tous disparus, sinon de la blogosphère, du moins de la mienne, sortes de spectres, tout comme je suis devenu, par l'effacement progressif de toute activité internautique de cet ordre (sauf l'écriture, là d'emblée, et elle-même effacement), un fantôme, peut-être même un fantôme pour moi-même, ombre qui, multipliant les griffonnages, se réfugie dans le nombre.

Orsai III

vendredi, 29 juin 2012

Cinq minutes sur France Infos

"Le fonds de secours pourra acheter de la dette sur les marchés." (8 h 15)

Et dire qu'on prétend que le capitalisme est le seul système économique rationnel et raisonnable...!

 

"le pacte de stabilité que la France est le seul pays qui n'a pas signé" (Alain Juppé, 8 h 17)

Hmmmmm... côtoyer Nicolas Sarkozy nuit gravement à la syntaxe. 

 

Enfin, à une interruption de la journaliste qui précisait sa mention de "pays dans la tourmente" en disant "l'Espagne et l'Italie notamment", Juppé a répondu "oui, l'Espagne et l'Italie, naturellement" (8 h 19). Doit-on en conclure que l'Espagne et l'Italie sont, pour notre sémillant énarque, des pays naturellement dans la tourmente ? Intéressant lapsus.

mercredi, 13 juin 2012

D'un Trissotin des temps modernes

Si la conjonction du ridicule et de la médiocrité tuaient, Gilles Bouillon devrait, d'avoir commis le texte "C'est à cause d'elle que l'on joue", être foudroyé sur-le-champ et jusqu'à la vingtième génération.

vendredi, 27 avril 2012

Erratum

Nicolas Sarkozy ne voulait pas dire "fête du vrai travail".


Il voulait dire "fête du vrai fascisme".


.

mardi, 24 avril 2012

Fukushima II

Kiryû [Minashita] me raconte aussi qu'elle a écrit un poème sur le séisme, à la demande d'un journal. Fuyant le sentimentalisme dominant, elle a voulu un texte sur le ton de la colère. Mais à réception du poème, le journal ne l'a pas publié tout de suite. On lui a fait savoir que ce n'était pas un texte destiné à la rubrique "opinions". Autrement dit, les poètes ne sont pas censés exprimer d'opinion dans leurs poèmes.

Ryoko Sekiguchi. Ce n'est pas un hasard (P.O.L., 2012), p. 155.

vendredi, 20 avril 2012

Dilemme

L'Aude, ce n'est pas rien. Et l'Aveyron non plus, avec ses sinuosités, ses soudaines vallées -- sa pierre qui se hisse, ses griffes de verdure qui se hérissent.

Et attendre.

vendredi, 23 mars 2012

Iy-aa

Iynx était la fille d'Io.


    J'apprends son existence  en lisant Aa.

dimanche, 11 mars 2012

Ten is 10

Vous n'allez pas me dire que ça prendrait un temps fou de jeter quelques mots à la volée, puis de monter au filet smasher la tête d'une phrase.

Si ?

samedi, 04 février 2012

Alternance de rimes en milieu non tempéré

                Je ne sais pas pourquoi la pluie. Le délai pour le premier tiers. Je me demande si le vent. La facture du peintre. Je ne sais pas si la tempête. Tire, tire vers le haut. Je ne comprends pas le brouillard. Pousse, pousse vers la tombe.

mercredi, 18 janvier 2012

Mourir

« Il y a quelque chose de profondément oxymorique lorsqu’on voit les abeilles mourir le premier mois du printemps. » (Thomas Vinau. Nos cheveux blanchiront avec nos yeux. Alma, 2011, pp. 83-4)

 

Et regarder la pluie tomber : entendre les termites bouffer les charpentes. Exacerbation, dont l’oxymore pourrait être parent. Mais pas ici.

vendredi, 13 janvier 2012

Ville d'avant

On n’y voit guère de chômeurs. C’est que les toits sont en tuiles. Misère.

mercredi, 11 janvier 2012

Sophie d’avant

Celle-ci, donc.

Dont on (ma mère) m’apprend qu’elle serait désormais en ménage avec le Chevalier casse-berlon du Subjonctif himself.

Elle reste à peu près au même niveau culturel qu’auparavant.

dimanche, 01 janvier 2012

Art pour rien

Le bourgeois scandalise le bourgeois. Alors ça, ça m'épate.

dimanche, 04 décembre 2011

Item #2459

Ces derniers temps, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour l'écriture, à cause du travail et des parties de Croque-Carottes, de Uno ou de bataille, mais aussi parce que, folie absolue... je dors la nuit !!!

dimanche, 27 novembre 2011

Plagiat ?

Marisol Touraine se dit « sereine » après les déclarations plutôt musclées de Claude Roiron, l’ex-présidente, sur le conseil général.

 

(Tours.maville, 22 juin 2011)

mardi, 15 novembre 2011

Craning my neck

C'est fou comme on entend, à l'étage, dans le petit salon par exemple, le bruit des grues.

 

(Si la migration est un chantier, l'inverse n'est pas vrai.)

mardi, 18 octobre 2011

D'ici peu

Quand je serai venu à bout d'Exister est un plagiat, je soufflerai mes 37 bougies, et je pourrai,  non seulement me consacrer à la mise en forme du livre, mais aussi revenir à Dubuffet, aux mines, sans me mettre la rate au court-bouillon pour les perroquets. (Oyez, oyez, goupil !)

jeudi, 13 octobre 2011

Maison de passe & petites économies

Les bureaux de la Jeune Chambre Economique d'Indre-et-Loire, dans la rue du Champ-de-Mars, se situent dans une ancienne maison close.

Outre la resémantisation intéressante de l'expression ton bureau, c'est vraiment le bordel, on peut songer qu'il y a, dans cette collusion chronotopique entre chambre économique et maison de passe, une sorte de plagiat par anticipation de l'affaire DSK.

(Merci à Lionel F. d'avoir attiré mon attention sur cette information insolite.)

lundi, 03 octobre 2011

Flick flick

Mon obsession photographique est si poussée que ma femme vient de m'offrir du shampooing antipelliculaire. *

 

* Untranslatable. Does anyone have a joke with dandruff ?

jeudi, 22 septembre 2011

19, 22.

Deux heures moins le quart, jeudi.

————— 19 onglets ouverts dans Google Chrome :

        1. messagerie électronique
        2. la WP anglophone (entrée « John Burnside »)
        3. la WP francophone (entrée « Marc Blanchet »)
        4. poème de Marc Blanchet sur remue.net
        5. fiche bibliographique de Marc Blanchet sur Poezibao
        6. Flickr (image affichée : « Le Jour ni l’Heure 5988 »)
        7. l’Oxford English Dictionary (entrée pinochle)
        8. Gutenberg News
        9. recherche Google dans Gutenberg.org (requête pinochle)
        10. texte intégral de The Aldine, vol. V, dans Gutenberg.org
        11. l’ENT de l’Université de Tours (onglet Bibliothèques)
        12. la WP anglophone (entrée Dittrichia viscosa)
        13. Google
        14. Complete Review (page ‘The Plot Against America’)
        15. Complete Review (page ‘Some Thing Black’)
        16. site de la Philip Roth Society (onglet ‘Research’)
        17. Reuters
        18. La WP Anglophone, encore (catégorie Free Improvisation)
        19. youTube (FormaII de Thomas Ankersmit)

 

Le morceau électroacoustique de Thomas Ankersmit (et Valerio Tricoli) dure neuf minutes pile, soit plus de temps qu’il ne m’en a fallu pour écrire ce billet.

dimanche, 18 septembre 2011

Lettre morte pour 375 souvenirs

Lettre morte, suivi de La manivelle, Tours, 31 mai 2008
.

C'est comme les Je me souviens de Perec : un, c'est insignifiant ; dix, ridicule ; cinquante, ennuyeux, cent, le charme arrive, deux cents vous flottez, trois cents vous planez.

 

 

(Philippe Lejeune. Pour l'autobiographie. Seuil, 1998, pp. 220-221)

jeudi, 23 juin 2011

QCM

D'après vous, Gérard Holtz est :

        1. Un imbécile.
        2. Un crétin
        3. Un abruti.
        4. Un croqueur de vie.

 

(Nota : La réponse peut être différente, selon que vous choisissiez de citer la couverture du dernier numéro de Vivre, le magazine de la Ligue contre le cancer, ou de penser par vous-même.)

lundi, 20 juin 2011

Les Délices de Louise (rue du Commerce)

 

Siffler du free jazz, en tentant de respecter modulations et ruptures, est une expérience ardue qui peut vous valoir, en outre et de la part des autres passants, des regards narquois, navrés ou courroucés.

 

jeudi, 16 juin 2011

Du finno-ougrien en milieu piscicole

Je veux bien que le finno-ougrien constitue une famille linguistique, mais quand on voit que la truite arc-en-ciel se dit Kirjolohi en finnois et Szivárványos pisztráng en hongrois, on aurait plutôt envie d'apprendre le finnois.

(Quoique.)

Truite arc-en-ciel. Aquarium du Val de Loire (Lussault-sur-Loire), 13 juin 2011.En cliquant sur l'image, vous accèderez encore à d'autres élucubrations. (Ses blogs ne lui suffisent pas, il faut qu'il déblatère sur FlickR. Mais oui.)


 

 

lundi, 30 mai 2011

Aphorisme XVI

Dans le silence bourdonnant beuglent les haridelles sautant les haies.

 

 

Bon, bon, bon, you don't mean nuffin'.

mercredi, 25 mai 2011

Quatre petits riens en 4 phrases commençant par la lettre M

Mon ordinateur (vieux et très sollicité) fait un boucan de tous les diables au bout d'une vingtaine de minutes. Mimi la souris fait du voilier. Mal réveillé, ce matin, et à jeun, j'ai écrit un mail de vingt lignes sur un point complexe de narratologie. Murat : il me semble que les musiques de "Caillou" et de "Accueille-moi paysage" sont quasi identiques.

Qui a dit que Balzac ne supportait pas la médiocrité ?

Balzac devant le château de Saché. Fresque réalisée par les lycéens du L.P. F. Clouet, circa 1990. Rue Edouard Vaillant, Tours, 28 janvier 2009. . . . . . . ................... . . . . . . .Buste de Balzac par TorcheuxInscription rue Briçonnet. Tours, lundi 23 mai 2011.

jeudi, 12 mai 2011

Vu à la télé

Inimaginable :

Il y a plus ridicule que Lady Gaga : ses fans !

vendredi, 06 mai 2011

Même pas peur

        La foudre tomba sur le tonneau. Et la barrique de s'étonner !

lundi, 02 mai 2011

Le monde libéré d'Osama bin Laden

Scènes de liesse aux Etats-Unis. Comment peut-on se réjouir d’un assassinat ? Que cela est peu chrétien. Ce neveu d’une victime des attentats du 11 septembre qui déclare que c’est l’un des plus beaux jours de sa vie… qu’est-ce que cela change à ce qui s’est passé le 11 septembre ?

 

Même en essayant, je n’arrive pas du tout à comprendre cette mentalité selon laquelle la vengeance change quoi que ce soit. Lors de conversations sur la peine de mort, il m’est arrivé de dire que, même si quelqu’un tuait les êtres qui me sont le plus chers, je ne changerais pas d’un iota ma position sur la question. Aucune vengeance ne peut réparer l’irréversible, et rien n’est plus atroce que la vengeance institutionnalisée, la vengeance muée en système.

 

Scènes de liesse. Les mêmes, en miroir, que celles de « la rue arabe » qui célébrait, en certains endroits, les attentats imputés à al-Qaeda. Deux faces d’une même médaille rouillée et épouvantable.

lundi, 11 avril 2011

Câpres (Pâques)

L'égarement s'effile à toute allure.

dimanche, 10 avril 2011

Crête de coq, tête d'oeuf

Le fil est vite perdu.

mardi, 05 avril 2011

Double entendre

J'ai de nouveau bien du mal à vraiment dormir.

Et deeZer, c'est suPer.

vendredi, 04 mars 2011

Dimanche : troïka ou haïku

Je cuis au soleil.

L’odeur capiteuse des jacinthes d’Eric m’étourdit.

Brève est la prégnance du rêve.

 

samedi, 26 février 2011

Au "sculpteur aveugle"

Pris de nausée, le peintre cracha une peau de regard.

mercredi, 16 février 2011

Attirail

A la lampe électrique, la maison se découvre sous un jour nouveau -- pas au point, cependant, de me permettre de remettre la main sur le réveil, qui était dans la poche de ma robe de chambre.

dimanche, 28 novembre 2010

On a (le) nid (qu'on mérite)

Il n'y a que l'anodin pour accéder au statut d'événement exceptionnel.

Des pluies verglaçantes à la fin novembre ?? Deux centimètres de neige dans certains départements ??!? cela mérite bel et bien une alerte orange, et les premiers titres.

Dormez en paix, braves gens.

 

----------------------------------------

Huit billets en deux jours, je sais, je sais... & une nouvelle catégorie en prime...