Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 22 décembre 2017

Deux aphorismes suite au vote catalan

Mettre ses adversaires en prison, visiblement, ça n'est pas une très bonne idée pour convaincre le peuple qu'on est un grand démocrate.

 

Étape 1 : je fous en taule mes adversaires politiques 

Étape 2 : j'accepte de dialoguer mais seulement avec les gens qui sont d'accord avec moi

Écrire un commentaire