Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 31 mars 2018

Ugly truths & sad sods

obstat.jpg

jeudi, 29 mars 2018

Chemin de pékin

xi kim.jpg

mercredi, 28 mars 2018

Pardon my French

bourru.jpg

lundi, 26 mars 2018

La belle & le goulu

goulu.jpg

dimanche, 25 mars 2018

SandpaperGate

ballu.jpg

vendredi, 23 mars 2018

Sur la nomination de John Bolton

bacchante.jpg

jeudi, 22 mars 2018

3 limericks traduits du 22 mars 2018

22032018a.jpg

 

*

 

22032018b.jpg

 

*

 

22032018c.jpg

mercredi, 21 février 2018

4344 — CorbynSmear

corbyn.PNG

mardi, 20 février 2018

4343 — Qui contrôle les trolls ?

LImerick Russian.PNG

dimanche, 04 février 2018

Deux nouvelles traductions de Mick Twister

limericktr1.jpg

 

 

limericktr2.jpg

dimanche, 28 janvier 2018

Deux limericks traduits (la ruée sur le Nutella)

Jadis, en France, on luttait là

Pour du pain, pas du Nutella !

Face à la disette

Marie-Antoinette

Eût dit : « Jetez-leur du beurre de cacahouète ! »

 

V.O. :

nutellariots.PNG

 

 

“Cette pâte, goûtez-la !”

Disait un vendeur. J'étais là.

Guère visionnaire,

Ce commissionnaire

Ne pouvait prévoir la ruée sur le Nutella !

 

V.O. :

nutella.PNG

 

___________________________________________

 

Quelques explications sur cette nouvelle rubrique, Twitmericks terriblement traduits.

Cela fait un moment que je lis des limericks, que je m'intéresse de près à cette forme : j'en compose en français (sur ce blog, depuis 2005, dans 5 séries différentes : ligériens, berrichons, meurthois, wikimericks et limericks du martyrologe — les liens sont dans la colonne de droite) et j'en lis beaucoup, depuis quelque temps, sur Twitter.

Hier, au débotté et de tête, en voiture, en à peine une minute, j'en ai traduit un, que je venais de lire : le limerick de Mick Twister que vous pouvez lire supra dans ma traduction et en V.O. S'en est suivi un bref échange, sur Twitter, avec Mick Twister, qui m'a fait remarquer que je n'avais pas respecté la structure de rimes AABBA. C'est amusant, car c'est peut-être la première fois que je trichais un peu, for the sake of translation, et c'est là que je me fais gauler !

Le choix de l'adverbe terriblement dans le titre, on peut l'entendre comme un calque de l'anglais : très mal traduits.