Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 février 2018

Trois limericks retrouvés (31 mai 2016)

Pour Paul Fréval.

 

Un écrivain nommé Tolstoï

Était très féru de sex-toï.

Son éditeur, Aliocha,

Aimant les boules de geisha,

Il fut entièrement traduit en langue d'oïl.

 

Conducteur de poids lourds, Tolstoï

S'écrie soudain : « Putain, ce choï

A pété mon pare-brise !

Ce métier vraiment me les brise ;

J'eusse aimé danser au Bolchoï ! »

 

Un écrivain nommé Tolstoï

Enfant pédalait sur son gloï.

Naturellement,

Il pondit son premier roman

Avec un stylo Tip-Toï®.

Écrire un commentaire