Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 janvier 2017

Remise en chantier des Valaoritides

Valaoritides. — Il faut que je sois particulièrement feignant pour ne pas avoir, depuis quatre ans, tenté — ne serait-ce qu'occasionnellement — d'écrire des valaoritides.

Plus que la plupart des autres formes singulières que j'invente, cette forme, élaborée un soir aux urgences, est simple à retenir, et plus simple encore de composition : la seule règle est que les tercets doivent composer 24 syllabes, de préférence avec un arrangement hétérométrique à dominante impaire (7-6-11 par exemple). L'idéal, comme pour les quatramways, est qu'il y ait un maximum d'hétérogénéité d'une strophe à l'autre.

Autant dire que c'est une forme très libre.

 

▓▒░▒░▒▓▒░▓▓▒░▒░▒▓▒░▓

7 janvier 2015 (vers 11 h 45) — 7 janvier 2017

 

voici le temps des assas-

sins on n'espère pas

que cela dure quand ça finira-t-il

 

deux ans déjà qu'entrés

avec fracas & l'odeur mort poudrière

deux salauds nous ont noircis

 

liberté d'encre

à jeter au fossé des idées moulues

on n'en parle plus se pourlèche

 

je me reverrai

toujours ce mercredi midi

collé atroce à la radio m'ensauvage

 

Écrire un commentaire