Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 07 juin 2017

juin 7

tige

si c'est ainsi qu'il faut nommer la queue par laquelle chaque banane est attachée au régime ou à la main

& donc chacune des quatre tiges détachée de la main droite par le type

en s'aidant d'abord

(pour les deux premières bananes, je crois)

de la main gauche

puis, la main gauche posée délicatement sur le banc à côté de lui, détachant chaque tige d'une seule main,

geste adroit qui vint toutefois battre en brèche l'image plus globale du quasi dandy dégustant prestement cinq bananes en moins de dix minutes

car essayez de détacher une banane par la tige d'une seule main

& vous verrez : il est presque impossible de faire cela sans caler le fruit contre son buste ou contre un objet, un banc,

donc le quasi dandy se fit, sur ce coup-là, remarquer par un geste plus abrupt,

moins lié, moins lisse, moins dandyesque disons-le

& donc je ne me rappelle plus si, pour la quatrième (l'avant-dernière) banane il a réussi à conserver intacte chaque banane avec sa tige

car qui a déjà essayé cela en a souvent fait l'amère expérience

(amère d'un simple point de vue esthétique) : l'une des deux tiges s'arrache, en quelque sorte, laissant voir la pulpe, le fruit sous la tige,

& d'ailleurs quand on se trouve à faire cela et qu'on ne souhaite pas manger les deux bananes

(ce qui est fréquent,

le cas le plus répandu)

on craint que la banane restante dont la tige est aussi arrachée ne s'abîme, ne se flétrisse, ne se tale ou ne pourrisse par la tête, par la tige, par la queue, mais comment dire, comment dit-on, personne ou tout le monde dit cela et personne ne le dit, personne ne raconte ses mésaventures avec une banane, il faut croire que tout le monde a ce genre de minime mésaventure

(minor mishap)

mais que personne ne s'en soucie vraiment, personne ne formule cela, personne ne dit, ne raconte, et écrire encore moins

(quelle blague)

en tout cas vous voyez ce que je veux dire

si déjà dans votre vie vous avez détaché quelques centaines de bananes de leur régime avant de les peler, si déjà dans votre vie vous avez PELÉ des centaines ou des dizaines de bananes il vous est sûrement arrivé de laisser la dernière banane du régime

(en en détachant l'avant-dernière)

avec la tige cassée et la pulpe apparente,

ce qui s'est peut-être produit pour le type

mais enfin il n'en avait cure

il ne pouvait en avoir cure

puisque quelques minutes, pas même ça, après avoir pelé et dégusté prestement la quatrième banane il s'attaqua à la cinquième,

et alors que sa tige fût cassée laissant apparaître ou poindre franchement la pulpe ou le jaune plus doux plus crémeux du fruit, qu'en avait-il à faire,

il ne pouvait en avoir cure

puisque très bientôt il rassembla en un tas les peaux de bananes avec leurs tiges

& peu devait lui chaloir

(omg omg)

qu'il y ait une peau sans tige (celle de la dernière ou 5e banane) et deux (2) tiges attachées à une seule peau (celle de la quatrième ou avant-dernière)

puisque tout (peaux et tiges) allait partir à la benne ou au bourrier

sans queue ni tête, sans peau ni

tige

11:49 Publié dans Juin | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire