Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 22 novembre 2020

{bubales}

bubales1.JPGAvant-avant-avant-avant-avant-avant-avant-avant-avant-avant-hier j'ai fêté quarante-six bubales, quoique j'aie sans doute découvert le mot à dix-neuf ans, dans un poème de Michaux. Comment écrire en écoutant de la musique. Comment écrire en écoutant des podcasts où ça parle. Comment traduire en écoutant quelqu'un d'autre parler, pas possible. Comment corriger des copies, difficile.

 

bubales2.JPGLes bubales, pourtant, on les trouve avant Michaux, dans un long poème de Hugo que je ne connais pas, Philosophie, au centre d'un distique dont il me semble que l'édition de l'Imprimerie nationale y ajoute une coquille (pôles tombeaux au lieu de pâles tombeaux). Tout de même, il y a onze jours, je n'ai lu ni Michaux ni Hugo, alors à quoi bon.

 

07:30 Publié dans Balayages | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Ils sont curieux, ces pâles tombeaux : on s'attendrait à les trouver chez Baudelaire plutôt que chez Hugo, il me semble.

Écrit par : Didier Goux | dimanche, 22 novembre 2020

Écrire un commentaire