Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 novembre 2018

Six à sept, plutôt

Passer une heure dans un bar tabac qui vend des "produits de vapotage", c'est être confronté — à flux continu — à une langue étrangère. J'aurais du déclencher mon enregistreur pour tenter ensuite de transcrire ces dialogues incompréhensibles.

Et ce à tel point que j'ai failli demander en mariage la meuf qui a demandé "un paquet de Marlboro Light".

_____________________________

 

C'était un bar-tabac de la rue des Halles ; je crois ne jamais m'y être réellement arrêté auparavant.

Il a fallu tuer le temps, pendant la leçon de solfège du fils cadet.

Écrire un commentaire