Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 octobre 2020

Rassemblement pour Samuel Paty

122025595_10219934793614092_2990503264895290202_o.jpg

 

 

 

Au rassemblement place Jean-Jaurès pour saluer la mémoire de Samuel Paty, il y avait les 4 ou 5 fafs de Vigie Républicaine 37 (dont 3 quinquas blondes sosies d'Isabelle Balkany), mais sinon, aucune pancarte syndicale ou politique, aucune récupération.

 

La récupération, on le sait, est dans les discours. La récupération est dans les mensonges du Ministère qui veut faire accroire que Samuel Paty n'était pas en train d'être lâché par l'institution. Elle est dans la différence de traitement entre cette affaire et les suicides d'enseignants liés à l'impossibilité d'assurer convenablement les missions de plus en plus lourdes qui nous sont confiées (pensons à Christine Renon aussi en ce jour).

 

La colère, de mon côté, est dans la façon dont les responsables politiques attisent la haine et ghettoïsent les prétendues "communautés", au lieu de chercher à régler véritablement les problèmes.

 

Écrire un commentaire