Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 29 octobre 2020

Nice, encore

Aujourd'hui encore, et de nouveau, un assassinat, au couteau, et dans une basilique.

 

Le sacristain et les deux dames égorgées, dont l'une a été recueillie, avant de rendre son dernier souffle, dans un bar-tabac tenu par un musulman, m'ont fait penser, je ne sais pourquoi, à ma grand-tante Thérèse, morte il y a 27 ans maintenant, qui était devenue aveugle suite à un accident stupide, vers ses 40 ans.

Ma grand-tante paternelle était très pieuse, une fervente catholique, ainsi qu'une dame d'une grande douceur, d'une humanité totale.

 

Si je pense à elle, c'est sans doute parce que les femmes et l'homme qui ont péri aujourd'hui ne sont pas seulement l'image des persécutions qui visent les croyant-es du monde entier, mais l'image de l'humanité même, que le fanatisme voudrait annihiler.

 

15:10 Publié dans *2020* | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire