Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 25 novembre 2007

Maman les p’tits guerriers

Outre qu’il y aurait beaucoup à s’interroger sur une société dans laquelle les principaux media ne semblent rien trouver d’anormal à parler de la « maman » du Président de la République, e177b2cc2dfb3f3855fd77cc94a1e1b8.jpgon peut aussi noter que la présence de cette dame (contre laquelle je n’ai aucun grief particulier) en Chine et aux frais de l’Etat est passablement problématique.



-------------------------------


 

 

Ajoutons aussi que la visite en 25 minutes chrono du mausolée de l’empereur Qin en dit long sur les goûts et les pratiques culturelles du natit qui nous gouverne. (Douche comprise ?)    Reste une question : pourquoi les figures de pierre ont-elles l'air si humaines ?

Commentaires

Ah, c'est sûr que de ce strict point de vue, il m'en coûte de l'écrire, on ne peut que regretter le grand Jacquot (enfin, en ce qui concerne, bien entendu, son intérêt pour les civilisations disparues ; pour ce qui est, par contre, des largesses distribuées à la famille ou aux obligés, le Sarko ne lui arrive sans doute pas encore à la cheville).

Écrit par : Chieuvrou | dimanche, 25 novembre 2007

Cette photographie me donne une envie de commentaire d'iconographie bouddhiste, mais qui est totalement anachronique avec l'empereur Qin.
Regardez ces statues en tenues de guerre mais si apaisantes. Elles ne possèdent pas de mudrâ, une seule image immobile, alors que l'on sait que la bête politique agite ses bras dans tout les sens. Comme pour encore mieux brasser de l'air.
Et enfin ce sourire éveillé, sage, exprimant bonheur extérieur et intérieur; encore plus flagrant grâce à la position bancale, l'oeil abruti et le sourire niaiseux de cet homme moderne.
Mais sinon il me rappelle sa mémorable prestation lors du G8 après son "entrevue" avec "l'oeil de Moscou" (Tolkien l'aurait-il fait expres..?).

Écrit par : Benjamin | dimanche, 25 novembre 2007

Ein kleiner Elefant in einem Porzellankriegsladen.

Écrit par : Wilhelm St Gallen | dimanche, 25 novembre 2007

Peut-être notre hyperprésident bien-aimé a-t-il voulu suivre l'injonction quelque peu xénophobe qui fut lancée à son encontre il y a près de quatre ans par un « sans domicile fixe » (autant dire un sans-domicile tout court) et qui constitua sans nul doute la parole la plus surréaliste de l'année 2004. Je cite, avec, naturellement, les bons gros guillemets qui s'imposent (cette précision étant apportée à l'intention des inconditionnels de l'UMP, des anti-racistes de différentes obédiences et des membres de l'association des Magyars de Touraine, sans oublier le personnel du restaurant chinois où j'ai mes petites habitudes) :

« Retourne en Chine, espèce de Hongrois ! »

Pour plus de détails, une adresse parmi d'autres :
http://www.lepermis.com/code/actu2.php?id=3109&recherche=&match=

Écrit par : Sjővrú | dimanche, 25 novembre 2007

Une pétition internationale demande sa démission immédiate. Si vous voulez signer et faire suivre...

http://www.mesopinions.com/Nous-demandons-la-demission-immediate-du-president-de-la-Republique-petition-petitions-8e4e1f325147494b5ab13f6251187416.html

Écrit par : Jacques Layani | dimanche, 25 novembre 2007

C'est un gag ?

Écrit par : Chieuvrou | dimanche, 25 novembre 2007

Et pourquoi il y va avec de grands industriels (10 milliards d'euros de contrats signés) et sans Rama Yade ?

Écrit par : Simon | lundi, 26 novembre 2007

Pour répondre à Chieuvrou, oui : Sarkozy est un gag. Pour redevenir sérieux, demandons sa démission !

Écrit par : Pseudo-Layani | lundi, 26 novembre 2007

Mieux : exigeons sa décapitation place de la Concorde et l'exposition de son corps sur le parvis des Droits-de-l'Homme !

(la vache ! ça va faire réflexion de mec de droite, ça... d'autant que, c'est terrible, je ne retrouve plus mon écharpe rouge)

Écrit par : Chieuvrou | lundi, 26 novembre 2007

Ce n'est pas un gag, ou à peine. Si des millions de signatures sont recueillies, ce ne sera plus un gag. Quand donc une chose devient-elle sérieuse ?

Écrit par : Jacques Layani | lundi, 26 novembre 2007

Même si ça m'arrache la tronche, il a été élu, Jacques. On en a pris pour cinq ans, au mois. Et ce n'est pas avec la gauche qu'on a qu'on s'en sortira.

Écrit par : Anna | lundi, 26 novembre 2007

Que les bloqueurs s'insurgent contre la létimité du vote, rien de nouveau... Qu'ils mettent le feu à la fac, je reste sans voix... encore une vision assez particulière du mot démocratie.

Écrit par : xavier | lundi, 26 novembre 2007

oula, j'étais fatigué, me suis trompé de billet.

Écrit par : xavier | lundi, 26 novembre 2007

Quant à moi, je devais encore être bourré et j'ai vraisemblablement envoyé ma réponse sur un autre blogue.

Écrit par : Chieuvrou | mardi, 27 novembre 2007

Écrire un commentaire