Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 février 2021

Nuits abrégées ?

Je n'ose pas trop l'écrire, car la seule personne* qui lit encore ce blog (et qui s'inquiète indûment (indûment ! tu as bien lu, ma chère Maman ?) de ces insomnies) est ma mère (vous l'aviez deviné ? grâce à la parenthèse ? (mais enfin, si ma mère est la seule à lire ces lignes, à qui donc suis-je en train de m'adresser ?)), et donc cette nuit, comme la précédente, je me suis réveillé vers 3 h, quelque chose comme cela, et malgré de longs moments à tenter de trouver le sommeil, rien à faire. Hier, je m'étais levé à 3 h 50, aujourd'hui à 4 h 30.

Au moins, l'organisation du tutorat des L1 est quasiment bouclée, un sacré chantier pour une vingtaine de volontaires à peine...

 

Qu'on se rassure, c'est aussi que j'ai éteint avant dix heures, me couchant avec les poules, et surtout j'avais traversé une phase très harmonieuse jusqu'à la semaine dernière... va savoir...

 

 

* Ah, bah, Didier, si vous lisez matoisement en pleine mutité, comment voulez-vous que je vous repère ?

 

06:10 Publié dans 2021 | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

« la seule personne qui lit encore ce blog […] est ma mère.

Et moi, j'ai vendu du beurre aux Boches pendant la guerre, c'est ça ? On veut m'effacer de "Maman, j'ai raté l'avion" comme un quelconque Donald T. ?

Écrit par : Didier Goux | mercredi, 03 février 2021

J'ai dû le sentir car, moi-aussi, je me suis réveillée vers 3h ... comme d'habitude. Mais qui c'est qui est à la retraite et peut dormir tard le matin ou/et faire la sieste, parfois devant un film?
Et tu vois, mon tout petit (je sens que je vais me faire interdire de commentaire!), que, si je suis ta seule lectrice, tu as au moins un lecteur .... auquel je signale que je n'ai pas non plus fait de marché noir pendant l'occupation car je n'étais pas née!

Écrit par : Marie Hélène | mercredi, 03 février 2021

Et voilà ! Il eût suffi au maître de céans d'écrire "seule lectrice de ce blog" au lieu de "seule personne qui lit…" et rien ne serait arrivé, nul n'aurait eu à subir le désolant spectacle du pauvre moi-même se roulant par terre de frustration !

Écrit par : Didier Goux | mercredi, 03 février 2021

Je ne me manifeste que quand il me semble avoir quelque chose de pas trop vain à dire. Tout comme Madame votre mère, du reste. C'est le silence partagé, la mutité mutuelle.

Écrit par : Didier Goux | jeudi, 04 février 2021

Écrire un commentaire