Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 03 août 2021

Effacements invisibles

C'est tout de même étrange, et flippant, ces longs mois de silence ou d'asthénie que personne ou presque ne remarque. La raison en est que l'essentiel des échanges ne passe plus du tout par les blogs, mais par les réseaux sociaux. Pourtant, même ici ou là, ce n'est pas toujours folichon : quand on disparaît, qui pour le remarquer ? Les algorithmes font qu'il est très difficile de se rendre compte rapidement d'un effacement.

 

09:26 Publié dans 2021 | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Eh, dites, ne soyez pas injuste : on est tout de même deux à vous avoir laissé un commentaire chacun durant votre longue "retraite" !

(Bon, je veux bien reconnaître que le mien ne cassait pas trois pattes à un canard. Mais c'est pour dire…)

Écrit par : Didier Goux | mardi, 03 août 2021

Eh, dites, ne soyez pas injuste : on est tout de même deux à vous avoir laissé un commentaire chacun durant votre longue "retraite" !

(Bon, je veux bien reconnaître que le mien ne cassait pas trois pattes à un canard. Mais c'est pour dire…)

Et désolé pour le "doublon" !

Écrit par : Didier Goux | mardi, 03 août 2021

Merci beaucoup !

Écrit par : Guillaume Cingal | vendredi, 06 août 2021

L'ego est une maladie à soigner de toute urgence. Quand on a compris qu'on est rien sur un caillou insignifiant perdu dans l'espace on se rapproche de la quiétude. Faut consulter... Et rapidement.

Écrit par : TO | vendredi, 06 août 2021

Je vous suis depuis plusieurs années, mais j'ai fait peu de commentaires (une fois sur Villon et le Testament, mais en me trompant)
Mais je me rappelle de l'anecdote sur Barbier et le théâtre à l'ENS, et de bien d'autres choses: François BON,(ses lectures de Michaux ..., Tarkos etc...). Vos traductions à la volée ...Vos photos aussi.

Merci pour tout ça

Comme le chantait Gianni Esposito : "chacun a son désert à traverser"

Les temps sont difficiles

Courage

Écrit par : alph | dimanche, 08 août 2021

Un blogueur qui écrit encore « par » et non « via les réseaux sociaux »...
Un blogueur qui écrit encore « par [et non via] les réseaux sociaux »...
Un blogueur qui écrit encore « par » et non « via » les réseaux sociaux...

...mérite en tout cas d'être salué.

Désolé pour ce léger bégaiement, mais je ne savais plus où placer mes guillemets.

Écrit par : Chieuvrou | mardi, 10 août 2021

À mon avis, monsieur Chieuvrou, c'est votre troisième essai qui est le bon.

Écrit par : Didier Goux | mercredi, 11 août 2021

Hey, je reste un lecteur régulier, not to worry ;)

Écrit par : Jérémie Conan | jeudi, 19 août 2021

Chieuvrou ?!! On remonte à la préhistoire des blogs !

Écrit par : FP | jeudi, 19 août 2021

Écrire un commentaire