Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 28 octobre 2022

28102022 (misfielded)

cricket.jpg

 

The ball is misfielded.

 

Bon exemple d'une structure passive impossible à calquer, notamment car le verbe lui-même n'a pas d'équivalent en français : on ne peut donc pas envisager de développement morphématique du préfixe mis-, par exemple, et ce d'autant que field est difficile à calquer en verbe. C'est aussi une phrase impossible à traduire sans comprendre le contexte (ici, le joueur du Bangladesh n'a pas réussi à ramasser la balle au sol avant qu'elle n'atteigne la limite du terrain).

Je traduirais les deux phrases ensemble : Rossouw, sur son pied d'appui, envoie la balle dans l'angle mort et marque 4 suite à une erreur du joueur bangladeshi couvrant la ligne.

 

  • recatégorisation du préfixe mis- en nom (erreur)
  • étoffement important de misfield (facultatif - on pourrait très bien avoir <suite à une erreur sur le terrain>)
  • modulation avec renvoi à la personne (le complément d'agent de <is misfielded> est ici explicite)

 

 

Écrire un commentaire