Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 17 janvier 2017

Nous repartons routine...

6 janvier, 7 h 42 — 7 h 56

 

Nous repartons routine

Tramway sans préposition

Pile à l'heure un coup de fion

Forfait dans la tontine

 

Arrêt Coppée toujours

Ce coup de blues

D'une voisine qui jouer-

Ait à Candy Crush

 

Hier le soleil dans la fac-

E en descendant à la fac ;

Aujourd'hui visage en glac-

E aux yeux noyés comme un lac.

 

J'ai remisé ma gomme :

Plus besoin.

Dans le foin

Dormirait un homme.

 

Contre l'attrape

À coups de fourche

Langue dérape

Pour rien dans ma course

 

Collégiens de Léonard

En tchatches éparses

On ferait des farces

À grandes gorgées de Ruinart

 

Une poussette monte

Au Christ-Roi.

Tout le monde à l'étroit,

Pas de fausse honte.

 

Hauts totems

Rayés

S'élancent au ciel

Comme des poèmes

 

À Mi-Côte les collégiens

En masse descendent.

Trop nombreux -- certains

Sont coincés. Esclandre ?

 

Voici la Loire. Pas

Comme avant-hier, la

Nuit régnant,

Je ne verrai les goélands.

 

La Loire tourne son limon.

Mon regard s'accointe

À la pointe

De l'île Simon.

 

Écrire un commentaire