Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 mai 2018

ParcoursSup & la politique de l'hystérie

Je ne veux pas donner l'impression de défendre ParcoursSup et le gouvernement, car cette réforme était d'une totale idiotie, et on va en constater désormais l'impéritie. Mais enfin, à quoi riment tous ces cris d'orfraie à base de captures d'écran des dossiers affichant 10 refus sur 10 demandes ?

Franchement, à quoi s'attendait le lycéen moyen qui a demandé 10 BTS “singuliers” ou formations hypersélectives ? Avant, avec APB, il y avait des tripotées de lycéens qui faisaient 25 vœux dont aucun n'était accepté. 

Tous leurs professeurs ont dû leur dire de mettre une ou deux universités dans la liste, histoire de ne pas avoir que des refus... mais bon, même s'ils sont totalement tocards, ça fait des années qu'on leur fait croire qu'ils sont géniaux et qu'ils auront tout ce qu'ils veulent...

 

14:39 Publié dans WAW | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire